Un vieil ami, (pas par l'âge mais par la durée...quoique...), adhérent de Sorigny Patrimoine vient de renouveler sa cotisation pour 2017. Vous me direz, il n'y a rien d'extraordinaire à celà ! Oui mais voilà, lui il est Marseillais, ascendant Corse, c'est toute la différence ! Vous, vous adressez un chèque et vous attendez en retour votre carte de membre et votre stylo-cadeau, un Marseillais non !

Il m'a adressé une longue lettre tellement bien écrite et avec un humour d'une telle qualité que je ne résiste pas au plaisir de la mettre en ligne. Voyez plutôt :  

"Vampire assoiffé, avec une régularité métronomique tu nous prends les quelques argents que nous sommes arrivés à mettre de côté avec l'ancienne sueur de notre vieux front plissé, tu trouveras, dans cette enveloppe, les 10 euros annuels que tu me ponctionnes pour ton association fondée, bien évidemment, sur du vent. 

Je n'aurais jamais imaginé, depuis le temps que je te connais, que tu aurais fait partie, un jour, du lot toujours grossissant des créanciers sans âmes qui me prennent, souvent, jusqu'à mon dernier kopeck. Le croiras-tu ? J’ai de plus en plus de mal à mettre de l'essence dans la béhème. Que veux-tu, la vie ne fait pas de cadeau et c'est triste, Orly le dimanche, avec ou sans Bécaud. (Cette phrase de Brel me plait et j’ai toujours eu du mal à la placer !).

Je crois que tu ne te rends plus compte de la valeur des choses (et c'est le commun de ceux qui en ont trop) mais, 10 euros, c'est presque 66 francs d'avant, et 6.600 anciens francs...de l'époque où nous n'avions pas encore atteint l'âge de raison.

th   Unknown  Unknown-1  100-francs-1954-cochet

         On pouvait en acheter, des choses, en ce temps-là, avec une telle somme. Le journal de Tintin coûtait 60 francs. Nous avions ainsi 110 semaines de lectures hebdomadaires garanties...soit plus de 2 ans !

 

IMG_0944

 

 Mais les vampires ne se posent jamais ce type de question. Ils sucent, ils vampirisent, ils cannibalisent, ils ponctionnent, ils collectent, ils prélèvent, ils exigent le règlement, toujours à la même date, sans jamais, d'ailleurs, te laisser le choix dans la date…

Pour toi c'est le 1er janvier. Point. Démerde toi avec ça. Tu ne te poses, bien entendu, pas la question de savoir si, de fait, la qualité de la fête, faite le 31 décembre, ne va pas être obérée par le stress induit par l'appel de fonds du lendemain. Non. Tu maintiens cette échéance contre vents et marées. Au fait, ton éolienne ne fonctionnant qu'aux vents, tu aurais pu ne la maintenir que contre vents, ce qui aurait pu être moins douloureux. Quoique je n'en sois pas certain. À tester pour 2018.

Tu trouveras donc, dans cette enveloppe timbrée comme son destinataire (timbre et enveloppe également payés sur mes deniers personnels), le chèque qui te permettra de jouer, encore une année, au Madoff de Touraine avec ton fonds patrimonial et inique (ta mère).

J'espère tout de même que j'en aurai pour mon argent et je ne parle pas seulement du stylo (certainement de mauvais goût et de mauvaise qualité puisque fabriqué en Chine) que tu m’as promis (c'est bien le moins). Vérifie tout de même qu'il fonctionne avant de me l'envoyer.

Pour terminer cette bafouille, car j'en ai plein les.... (Si tu trouves la rime riche fais-moi signe, tout en ne perdant pas de vue que la richesse ne fait pas toujours le bonheur) une petite demande que j'ai honte de faire mais que la nécessité me pousse à faire. En effet, les conditions financières de futur retraité que je vais être bientôt, m'imposent de formuler cette requête qui me pèse : Pourrais-tu attendre jusqu’à mardi 31 janvier pour mettre ce chèque à l'encaissement ? Je voudrais éviter, cette année, d'être fiché banque de France.

Au nom de notre très ancienne amitié je t'en remercie et te prie de croire, cher vampire, en la sincérité des sentiments que j'ai pour toi et pour tes semblables assoiffés du sang du peuple.

Didier Emmanuel Marie Paul, astigmate, hypermétrope, et presbyte depuis peu." 

Qu'en pensez-vous ? excellent, non ? Et on dit que les Marseillais exagèrent, vous le croyez ? 

En attendant, j'ai choisi de publier cette lettre pour 2 raisons : D'abord parce que lorsque l'on a ce talent d'écriture, on mérite d'être publié, et ensuite car cela nous donne une bonne occasion, à la trésorière et à moi, de rappeler à tous ceux qui ne l'ont pas encore fait que le moment est venu de renouveler l'adhésion à Sorigny Patrimoine ! 

Et Merci Didier !